b to b

Portail d'informations sur les entreprises en B To B

Les entreprises B to B, un autre univers

Les programmes visant à optimiser le vécu du client dans sa relation avec l’entreprise font l’objet d’une attention grandissante dans l’univers B to C, il n’en va pas de même dans la sphère B to B…


 

 

Présentation du B to B

Le marketing B to B représente l’ensemble des relations commerciales entre les entreprises et les professionnels c’est-à-dire par exemple les entreprises, administrations, artisans, professions libérales, associations et d’autres. On l’appelle aussi « commerce interentreprises ». Le marketing industriel, l’échange de biens industriels et le marketing d’affaires (projet, solution, clés en main) sont des sous-ensembles du marketing B to B.  Les relations B to B se prêtent plus facilement à la personnalisation à la collaboration et au partenariat. Ainsi les clients professionnels se comportent aujourd’hui comme des consommateurs car ils connaissent mieux le marché et les services proposés, et attendent des solutions personnalisées et se montrent plus sensibles aux prix.  Les entreprises ont pris conscience de cette tendance. La preuve, 80 % des entreprises B to B déclarent accorder de plus en plus d’importance à l’expérience offerte au client, notamment en augmentant depuis cinq ans leurs investissements dans ce domaine afin de pouvoir rester à la hauteur des exigences toujours plus nombreuses de leurs clients.


Entreprise B to B avec du succès

Voici un exemple d’entreprise en B to B qui a pas mal de succès. Nous allons donc vous parler d’Owens-Illinois. C’est une société spécialisée dans l’emballage verrier . Environ une bouteille en verre sur deux dans le monde est fabriquée par « O-I ». Afin de renforcer son rayonnement, le groupe a décidé de valoriser son activité auprès des consommateurs finaux avec à la clé une réputation favorable au développement vis-à-vis de ses prospects, les entreprises. Et c’est donc ce qu’on appelle B to B. Il ne faut pas oublier que les entreprises B to B doivent donc redoubler d’efforts pour retenir leurs clients professionnels  et tirer pleinement parti des dépenses qu’elles consacrent à l’optimisation de ces interactions.